Rechercher

22 Mai 2023, Journée tragique pour les Hospitaliers de France

Communiqué de presse

Notre collègue infirmière à l’Hôpital Maison Blanche de Reims, Carène est décédée mardi 23 mai suite à une agression au couteau. Elle avait 38 ans. Sa collègue secrétaire médicale elle aussi poignardée est toujours dans un état critique. Toutes nos pensées vont à nos deux collègues, à leurs familles et leurs proches.

Les hospitaliers sont en deuil

Cela ne nous empêche pas de chercher les causes de ce dramatique événement.

Syndicalistes, nous constatons une dégradation de la prise en charge de la santé pour des raisons économiques depuis des décennies.

Par manque de moyens, la non prise en charge de patients en psychiatrie arrive à transformer certains malades en meurtriers !

L’Union Syndicale CGT de l’AP-HP, choquée par la violente agression de nos deux collègues dont l’une est décédée, ne souhaite pas que ce dramatique événement soit l’occasion d’un nouveau débat sécuritaire dans notre société et dans nos établissements. Il est urgent de repenser l’ensemble des services publics de la santé pour arrêter ces faits de violence totalement inacceptables.

Plus de moyens humains pour prendre en charge la maladie et la souffrance sociale est le cœur des attentes des personnels pour travailler en toute quiétude avec un retour à une prise en charge des patients dans des conditions optimales.

L’Hôpital n’a pas besoin de police dans ses services Il a besoin de personnel.

Partager sur :