Rechercher

416 milliards pour la guerre, Rien pour les salaires !

Toutes et Tous en grève et manifestation le 19 mars

La Loi de Programmation Militaire votée pour 2023-2030, c’est :

413,3 milliards d’euros qui doivent être consacrés aux armées.

Cela représente 40 % de plus par rapport à la précédente loi de programmation militaire (118 milliards d’euros supplémentaires).

L’effort de défense sera donc porté à 2 % du produit intérieur brut (PIB) entre 2025 et 2027.

Le 16 février, le gouvernement fait le choix d’augmenter de 3 milliards supplémentaires le budget militaire. Dans le même temps (le 22 février), il demande 10 milliards d’économies à l’ensemble des ministères, dont celui de la Santé, de l’Éducation et de la Fonction Publique.

Pour les salaires de fonctionnaires, toujours RIEN, en 2024 et en 2025, développement de la rémunération dite au mérite avec une nouvelle loi APR qui sera mise au débat au 2ème semestre 2024 (accès parcours rémunération) :

Depuis 2017, l’inflation cumulée s’élève à +20,64 %, l’augmentation du point d’indice dans la même période a été de 5.5 %, soit une perte de 15,14 % de pouvoir d’achat.

Pour les seules années 2023-2024, l’inflation est annoncée à +7.9 % avec seulement 1.5 % d’augmentation du point d’indice au 1er juillet 2023.

Le gouvernement renvoie toujours les employeurs privés à leur responsabilité en matière de pouvoir d’achat. Le ministre serait bien inspiré de montrer l’exemple !!!

  • La CGT revendique l’augmentation immédiate du point d’indice à 6 euros
  • La CGT s’oppose à l’instauration d’un « salaire au mérite » pour les fonctionnaires

De l’argent, il y en a pour la guerre, pas pour la vie, pas pour les soins ni pour l’accompagnement des patients et des résidents. D’autres choix sont possibles.

POUR GAGNER, MOBILISONS-NOUS !

Partager sur :