Rechercher

A madame la Ministre Catherine Vautrin.

Demande de rendez-vous projet Hôpital

Paris le 12 janvier 2024

Le comité de défense des hôpitaux Bichat et Beaujon vous interpelle sur le devenir et les enjeux de l’offre de soins publique d’un territoire de plus de 1 millions d’habitants.

Nous pouvons constater déjà un déficit d’offre de soins publique avec les deux établissements de plein exercice que sont Bichat/Claude Bernard et Beaujon.

La fermeture de ces deux établissements pour un projet d’un seul établissement a révélé publiquement et juridiquement que la capacite future serait encore moindre d’où d’ailleurs une première décision du tribunal de remettre en cause l’utilité publique de ce projet puis de contraindre les dépositaires de ce projet d’organiser une nouvelle enquête publique complémentaire.

Nos comités de défense représentent des dizaines de milliers de citoyens et professionnels soutenus par des e lus, associations, organisations syndicales qui s’expriment pour la juste défense de leurs besoins en sante publique.

Au travers les comite s de défense ce sont des milliers de citoyens qui agissent pour le maintien de ces deux établissements actuellement de plein exercice avec la relance nécessaire d’investissements ainsi que des possibilités de modernisation, d’extension et renforcements des activités au regard du foncier existant sur Bichat et Beaujon.

Les pouvoirs publics ont été pris une première fois à défaut sur le principe d’une enquête publique non sincère et non éclairée et ont été mis en demeure de relancer l’enquête publique.

Cette nouvelle enquête publique, qui devrait concerner à minima pas moins deux arrondissements de Paris, les villes de St Ouen et de Clichy, doit être un temps d’expression le plus large possible de la population et du tissu social et associatif, il en va donc de la responsabilité de l’e tat et des pouvoirs publics que celle-ci soit représentative de l’expression des citoyens de ces territoires.

Le comité de défense sollicite auprès de vous un rendez-vous afin que nous puissions enfin vous faire comprendre l’intérêt du maintien de ces deux établissements face un projet qui engage un financement public de plus de 1,5 milliards et dont les perspectives en termes de sante publique risquent d’avoir des conséquences gravissimes pour les citoyens de ces territoires.

Nous profitons de votre prise de fonction afin de solliciter un rendez-vous avant le de but de l’enquête publique : soit le 29 Janvier 2024.

Dans l’attente d’une date de rencontre, veuillez agréer, Madame La Ministre l’expression de nos sentiments distingués.

Partager sur :