Rechercher

Baromètre social AP-HP, Dis tonton, combien ça coûte ?

Agents de l’AP-HP,

Vous avez été invités à répondre à un questionnaire sur votre travail dans le cadre « des 30 leviers » par l’intermédiaire d’une entreprise de sondages, « BVA People Consulting » (immatriculée au registre du commerce comme société financière). A noter, BVA avait également travaillé en 2017 à la communication du candidat Emmanuel MACRON.

En 2013, la DG avait mandaté l’entreprise IPSOS pour organiser le même sondage pour la bagatelle de 522 000 euros, une somme qui représentait à l’époque le salaire annuel moyen d’une équipe d’une vingtaine d’agents de l’AP. La CGT avait résumé la démarche de la DG par la célèbre formule de Coluche : « dites-moi de quoi vous avez besoin, je vous expliquerai comment vous en passer. » Une chose est sûre, la situation de l’AP-HP ne s’est pas améliorée en 10 ans, loin de là, et leur baromètre n’a servi qu’à engraisser une boîte privée.

En 2023, la direction n’aura pas lésiné sur les moyens avec pas moins de 8 mails de relance de BVA, de la Direction, de Nicolas REVEL lui-même, sans parler des cadres mis à contribution pour faire la retape à BVA et distribuer les tracts dans les services. Pour autant, les collègues ne se sont pas précipités sur le questionnaire, pour preuve la prolongation de la consultation du 27 Novembre au 1er Décembre.

Tract JO USAP
Affiche_A3_Barometre interne

« Votre avis compte », affirme le tract de la direction. Personne n’est dupe !

Les hospitaliers ne cessent de dire depuis des années ce qui ne va pas à l’AP-HP :

  • Le sous effectif
  • Les bas salaires
  • La précarité
  • L’attaque sur le temps de travail
  • La remise en cause des droits
  • L’autoritarisme
  • Les fermetures de lits, de services et d’hôpitaux
  • La privatisation de l’Hôpital public
  • Etc…

Les revendications des hospitaliers sont la solution pour l’AP-HP !

Mais pour imposer un changement de cap, il ne suffira pas de répondre à un sondage en ligne, il va falloir se rassembler et mettre en place un rapport de force !

Partager sur :