Rechercher

Hôpital Beaujon – La lutte continue jusqu’au retrait total de ce projet !!!!

Communiqué de presse de l’intersyndicale

Ce lundi 10 juillet, la déclaration d’utilité publique du futur Hôpital Nord a été annulée par le tribunal administratif de Montreuil

Par ce jugement, la justice dénonce le projet de la direction de l’AP qui conduit à la suppression de plusieurs centaines de lits d’hospitalisation en médecine, chirurgie et obstétrique ainsi que la disparition complète de la capacité de notre maternité soit 1500 accouchements annuels. Chiffres que confirme la direction de l’APHP dans un mail adressé aux personnels le 10 juillet, indiquant une diminution d’environ 15% de lits d’hospitalisation classique : « … le futur hôpital comprendra un peu moins (≈-15%) de lits d’hospitalisation classique que le capacitaire théorique actuel de Bichat et Beaujon… »

C’est pourtant bien ces lits d’hospitalisation classique qui manquent cruellement aujourd’hui à l’hôpital Beaujon comme à l’hôpital Bichat pour hospitaliser les patients des urgences, qui faute de lits disponibles, restent jusqu’à plusieurs jours sur des brancards !

Depuis le début de ce projet, nos deux organisations dénoncent les risques qu’entraineraient une diminution des capacités d’hospitalisation classique (24h/24h) sur notre territoire déjà sous tension.

Dès lors, nous ne pouvons que nous féliciter de cette décision de la justice administrative qui valide l’analyse que nous portons depuis 2013 sur ce projet.

Les deux hôpitaux Beaujon et Bichât sont en capacité de répondre à la totalité des besoins de santé des populations en proximité de ces deux hôpitaux à condition d’arrêter de fermer des lits et de les rouvrir sur nos deux hôpitaux.

C’est pourquoi il est nécessaire de réaffirmer que la seule alternative à ce projet néfaste est le maintien des hôpitaux Beaujon et Bichat comme structure hospitalière de plein exercice.

Pour cela nous exigeons :

  • L’arrêt total du projet Hôpital Nord.
  • Le maintien sur site de nos hôpitaux.
  • La réouverture de tous les lits fermés sur nos deux hôpitaux.
  • La création de postes sous statut …

Les sommes faramineuses (1,3 milliards d’euros) qui devaient être engagées dans la construction de l’hôpital nord doivent permettre de répondre positivement à nos revendications.

Partager sur :