Rechercher

Gériatrie, pour le maintien de l’offre de soins de longue durée (S.L.D)

Malgré le vœu voté le 28 novembre 2022 au conseil d’arrondissement du 13ème, nous constatons que la dégradation des conditions de travail et la fuite des personnels continuent.

Les hôpitaux La Rochefoucauld et La Collégiale ont été fermés 80 lits de SLD puis 134 lits dont 14 d’UHR en 2019 et 2022.

La volonté de la direction de vouloir rouvrir une unité de SMR au détriment des services SLD qui souffrent d’un manque crucial de personnels hospitaliers plus particulièrement d’infirmiers principalement à cause de leurs conditions de travail déplorables créées par la direction, nous semble contraire à l’orientation de commission médicale de l’AP-HP qui a demandé le maintien de l’offre de soins SLD.

Les directions reconnaissent l’allongement des listes d’attente pour le SLD et de nombreux malades qui attendent cet accès aux soins sont évincés au profit des EHPAD. Qu’advient-il de ces personnes ?

Cette exclusion des soins est scandaleuse !

Les agents réunis ce jour à l’initiative des syndicats CGT et FO décident d’interpeller les élus de la Ville de PARIS, les deux députés de la circonscription et les présidents des groupes progressistes à l’assemblée nationale afin qu’ils adoptent une position conforme aux besoins de la population et aux revendications des personnels :

  • Le comblement des postes vacants ;
  • L’augmentation des ratios agents lits au niveau « proposition cible » déterminé par le groupe de travail APHP accompagnement RH des USLD du 30 mars 2016 ;
  • La réouverture de l’unité du 2ème ouest ;
  • La réouverture de l’hôpital La Collégiale ;
  • La réouverture des unités UCC et UHR indispensables à la prise en charge des malades difficiles ;
  • L’élargissement du bénéfice de la prime grand âge aux infirmières de SLD.

Conscients que cette situation est aussi le fruit des choix de la direction de l’AP-HP, ils réclament qu’une délégation de personnel soit reçue rapidement par la direction générale pour répondre aux revendications.

2 personnes sur 5 de plus de 80 ans sont hospitalisées chaque année ; En 2050, 5 millions de français auront plus de 85 ans et le nombre de personnes en perte d’autonomie aura presque doublé.

Partager sur :