Rechercher

Le 29.09.2022 on a manifesté, Salaires, Emplois, Retraites, Conditions de Travail !

Le Président, son gouvernement et le patronat restent sourds aux besoins et aux revendications. Les salarié.e.s et les usagers alertent, résistent et appellent à poursuivre la mobilisation. Après un 22 septembre qui a réuni des dizaines de milliers de professionnel.le.s de la Santé et de l’Action sociale partout en France auprès des usagers, la Fédération CGT Santé action Sociale appelle une nouvelle fois les professionnel.le.s à se mobiliser le 29 septembre prochain avec l’ensemble des secteurs professionnels.

L’augmentation générale des salaires en commençant par le SMIC, porté à 2 000 € bruts est une urgence sociale et un moyen efficace de financer la Sécurité Sociale. Depuis plusieurs mois la CGT alerte sur les conséquences de la faiblesse des salaires, des pensions et des minima sociaux. De nombreux salarié.e.s se sont mobilisé.e.s pour gagner des augmentations de salaires, pour une vraie reconnaissance de leurs qualifications et de leur travail, pour avoir un niveau de vie de qualité.

Le Ségur, que la CGT en responsabilité n’a pas signé et duquel de nombreux salarié.e.s sont encore exclu.e.s, a voulu les diviser. Il montre aujourd’hui ses limites et ses insuffisances pour répondre aux exigences des personnels et aux enjeux de société.
Le gouvernement ferme des dizaines de maternités et de services d’Urgences et continue de fermer des lits dans toutes les spécialités des établissements et structures sanitaires, médico-sociales et sociales.

Le nouveau ministre de la Santé et de la Prévention veut inscrire dans la normalité un « triage » des malades qui va à l’encontre de la déontologie des professionnel·le·s. Il veut inscrire dans la normalité l’inaccessibilité de l’hôpital pour tou.te.s.

Rien n’annonce la prise en compte des réalités de terrain. Ni dans les propos du Ministre, ni dans la volonté du Président de «refonder» le système de santé, on ne peut percevoir une volonté de redresser la barre…  Au contraire, ils mettent la population et les salarié.e.s en danger en continuant à précariser la Sécurité Sociale et les services publics. Le secteur lucratif, lui, continue de pressuriser les salarié.e.s, de bafouer leurs droits, de
profiter de la Sécurité Sociale et des usagers.

LA CGT AVEC LE PERSONNEL NE LÂCHERA RIEN !

L’APPEL INTERPROFESSIONNEL DU 29 SEPTEMBRE EST UNE ÉTAPE INDISPENSABLE POUR AMPLIFIER LES LUTTES EXISTANTES ET PERMETTRE À TOUS LES TRAVAILLEURS, PRIVÉ.E.S D’EMPLOIS, ÉTUDIANT.E.S ET RETRAITÉ.E.S DE SE MOBILISER ENSEMBLE POUR DES GARANTIES COLLECTIVES CONCERNANT L’AUGMENTATION DES
SALAIRES ET DES PENSIONS, L’ÉGALITÉ FEMMES/HOMMES, LA RECONNAISSANCE DES QUALIFICATIONS, LES SERVICES…

Partager sur :