Rechercher

Le petit monde de Martin : l’Hôpital La Collégiale, les mensonges !

Monsieur le Directeur général, Nous avons été choqués et nous sommes en colère suite aux propos que vous avez tenus sur France Inter le 30 mai 2022.

1er : La capacité de La Collégiale est de 134 lits décomposée comme suit :

  • 3 unités de 40 lits de soins de longue durée soit 120 lits ;
  • 1 unité d’hébergement renforcé de 14 lits. Et non 80 lits comme vous l’avez affirmé.

 

2ème : Qu’au 31 mai 2022 Nous soignions encore 76 malades âgés poly pathologiques et non 40 comme vous l’avez affirmé.

3ème : Que toutes les chambres de La Collégiale disposent de cabinet de toilettes composé de lavabo, de porte serviette, d’étagères, de miroir, d’électricité et d’eau et de toilettes contrairement à ce que vous avez affirmé.

4ème : Que les chambres de l’hôpital BROCA, qui accueillent les malades de La Collégiale qui ferme, ne sont pas neuves et pas toutes équipées de douche. De plus elles ne sont libres que par le manque de personnel soignant.

5ème : Que la concentration des forces et des patients permet à la direction locale de supprimer 15 postes d’aides-soignants et que de ce fait il y aura moins de soignants à BROCA qu’à LA COLLEGIALE et notamment la nuit : A la Collégiale : 1 infirmière et 3 aides-soignants pour 40 malades A Broca : 1 infirmière et 3 aides-soignants pour 70 malades.

Ces nombreuses inexactitudes à la minute consacrée à l’Hôpital La Collégiale ne démontre-t-elle pas au mieux votre méconnaissance du sujet, étonnant car vous êtes venu plusieurs fois dans l’établissement, soit au pire votre manque d’honnêteté sur cette fermeture en faisant croire qu’elle est bénéfique pour les malades âgés afin qu’elle soit acceptée par la population et les auditeurs de France Inter ? Nous affirmons le contraire cette fermeture est néfaste pour la prise en charge sanitaire des malades et le service public. Nous vous prions de croire en notre profond respect dans le service public hospitalier. Pour les personnels indignés de La Collégiale et BROCA.

Partager sur :