Rechercher

Notre direction des Blocs t-elle?

Communiqué de presse - 21 Décembre 2023

Nous avons rencontré la direction pour la 2ème fois le vendredi 15 décembre 2023, concernant les revendications des équipes du bloc opératoire : le sous-effectif, le manque de matériel, le respect des plannings, de la réglementation et du temps de travail.

100% de gréviste, l’équipe a répondu présent

Comme d’habitude la Direction fait tout pour ne pas répondre à la revendication première, la création des postes supplémentaires pour assurer un bon fonctionnement et assurer la sécurité du personnel et des patients.

Les conséquences sont désastreuses, sur la qualité de vie au travail. Cette logique génère des modes d’organisation dysfonctionnant et déshumanisant. Au lieu d’émanciper les consciences, nous construisons une forme d’aliénation collective répondant à une logique de gestion libérale et financière.

Le ASH / AS du Bloc Opératoire, comme beaucoup d’autres services dans cet hôpital, sont dans une situation critique. Lassés des promesses non tenues, épuisés par une dégradation constante et progressive de leurs conditions de travail.

C’est avec la peur au ventre que certains de nos collègues viennent chaque jour prendre leur poste de travail. Cette situation dramatique, tant pour le personnel que pour les patients sont la conséquence des choix économiques et des mesures autoritaires prises par la directrice et des directions successives.

Il aura fallu un Préavis de grève pour que notre direction distribue plusieurs manches à balai, concernant les autres demandes « lettre morte ».

La direction doit prendre la mesure de son engagement et des solutions qu’elle doit rapidement apporter. Les équipes en ont marre. Les agents sont fatigués et sont maltraités !!!

L’hôpital, quant à lui, souffre d’une maladie chronique et ce, depuis de nombreuses années (la faute à qui ?). Une pathologie passée qui s’étend inlassablement : les mauvaises conditions de travail des personnels qui y exercent et surtout leur désenchantement généralisé. Si la crise sanitaire a pu mettre en exergue pendant un temps le rôle majeur et le professionnalisme des membres du secteur hospitalier, cela n’a malheureusement pas abouti à des mesures concrètes pour améliorer leur quotidien.

Ça suffit !!!!

Les personnels refusent d’être les cibles privilégiées des mesures d’austérité.

L’action et la lutte collective sont le moyen de dire STOP et NON à la dégradation de la situation dans les services.

Partager sur :