Rechercher

Nouvelle journée de mobilisation contre la réforme des retraites

Appel de la CGT à la mobilisation générale pour le retrait de la réforme des retraites

Le président de la République et son gouvernement ont fait le choix de passer en force à coup de 49-3 la réforme des retraites. Celle-ci est rejetée partout dans le pays comme à l’Assemblée nationale et c’est la première victoire du mouvement social et syndical.

E Macron et son exécutif portent l’entière responsabilité de la crise sociale et politique qu’ils ont généré.

Des millions de travailleurs-ses, de jeunes, de retraités-es, de privés-es d’emploi, sont mobilisés chaque jour depuis des semaines dans les manifestations et les puissants mouvements de grève déclenchés dans les entreprises privées comme dans les services publics.

Beaucoup de salariés dans les entreprises ont engagé des grèves reconductibles qui se poursuivent et s’étendent avec une détermination sans faille et ce malgré des sacrifices financiers conséquents.

La CGT appelle solennellement l’ensemble du monde du travail à élargir ce mouvement social et à faire encore grossir les grèves et leur reconduction ainsi qu’à s’inscrire dans toutes les actions et mobilisations syndicales organisées dans toutes les localités du pays.

Avec l’intersyndicale interprofessionnelle réunie dès l’annonce du 49-3, la CGT appelle à construire dès aujourd’hui des rassemblements, manifestations, actions avec la population en proximité de leurs lieux de vie, tout le Week-end.

D’ores et déjà, une action unitaire des retraités est programmée le lundi 20 mars.

La CGT appelle à engager partout et particulièrement, lundi, mardi, mercredi prochains, des actions visibles favorisant le déploiement des militants pour nourrir la construction d’une puissante journée interprofessionnelle unitaire de grève et de manifestations le jeudi 23 mars afin de mettre une nouvelle fois le pays à l’arrêt.

La CGT appelle à aller soutenir partout les grévistes en lutte reconductible sur les piquets de grève devant leur entreprise ou service.

Elle alerte sur les tensions et les risques d’atteintes aux libertés syndicales et à la criminalisation de l’action syndicale orchestrées par un gouvernement en grave difficulté et utilisant l’intimidation, le recours aux réquisitions ou aux interpellations par les forces de l’ordre.

Pour résister et répondre avec réactivité et efficacité, elles appellent tous les syndicats à coordonner leurs actions dans les UL et les UD, véritables QG interprofessionnels des luttes et de ce mouvement social énorme.

Notre objectif est de gagner rapidement le retrait de ce projet de loi brutal et illégitime, pour y parvenir, cela impose de monter encore en puissance avec l’arrêt des productions économiques par la grève de masse dans tous les secteurs.

Le retrait et la victoire sont à portée de mains, l’heure est à la généralisation des grèves et des mobilisations sans attendre.

Montreuil, le 17 mars 2023

Partager sur :