Rechercher

Sophie Binet et Mireille Stivala au rassemblement pour l’hôpital Beaujon APHP et le secteur de la gériatrie à Clichy (92)

Le mercredi 4 octobre 2023, nos camarades Sophie Binet, Secrétaire Général de la CGT et Mireille Stivala, Secrétaire Général de la CGT Santé action Sociale ont apporté leurs soutiens aux personnels de l’hôpital Beaujon et des EHPAD du département des Hauts de Seine mobilisés avec l’USD et l’UD 92.

Depuis plusieurs années la CGT de l’APHP combat le projet « Hôpital Nord », résultant de la fusion des hôpitaux Beaujon et Bichat, et qui dégraderait encore l’accès aux soins dans un territoire souffrant déjà d’importantes inégalités de santé. Sa construction couterait plus de 1,3 milliard d’euros (bien moins pour la rénovation de Beaujon et de Bichat !) et il entrainerait la fermeture de 300 à 400 lits d’hospitalisations dont une maternité de 1500 accouchements non compensée dans le futur « méga-hôpital ».

Pour rappel, cette année encore l’ARS d’Ile de France reconnaissait des tensions importantes sur les capacités d’accueils dans les maternités, créant même une cellule pour aider les femmes qui ne parviendraient pas à trouver de place le jour de leurs accouchements.

Un hôpital de proximité et de plein exercice ouvert 24h sur 24h, c’est aussi une meilleure prise en charge de nos ainés.

Ce même jour, une manifestation entre l’hôpital Beaujon et l’EHPAD public de la fondation Roguet à Clichy, a rassemblé hospitaliers et personnels du secteurs médico-social venus soutenir la lutte en faveur du maintien de l’hôpital Beaujon et porter leurs propres revendications. Une enquête de terrain menée par l’USD 92 auprès d’Ehpad publics du 92 a en effet démontré la grande sinistralité de ce secteur : précarisation des emplois avec la progression des CDD, des vacataire au dépend des fonctionnaires, salaires de misères… Ainsi 50 % des personnels sont contractuels dans le secteur des Ehpad 92 et bon nombre de salariés sont contraints d’avoir un deuxième job pour survivre ! Les résultats révèlent aussi une insuffisance d’accompagnement à la formation et un refus systématique des demandes portant sur un projet professionnel.

Dans un jugement rendu le 10 juillet, la justice administrative a donné raison aux arguments des opposants au projet de fermeture de Beaujon. Mais l’APHP a obtenu en appel un délai de 6 mois pour représenter son projet.

La CGT revendique :

  • L’arrêt total du projet Hôpital Nord.
  • L’arrêt des fermetures de lits.
  • La rénovation et le maintien sur site de nos deux hôpitaux.
  • La titularisation des contractuels et le recrutements sous statut sur postes vacants.
  • Des centaines d’offres d’emploi pour la jeunesse de nos quartiers.

La lutte continue pour l’hôpital Beaujon et pour les salariés des EHPAD du 92 !

Partager sur :