Rechercher

VICTOIRE DE L’USAP-CGT !

L’USAP-CGT confirme sa place de première organisation à l’AP-HP avec 36,43% des suffrages.

Gouvernement, directions, syndicats d’accompagnement : ils étaient nombreux à s’être organisés pour faire tomber la CGT durant ce scrutin électoral.

Le vote CGT a été un combat face au développement de l’abstention orchestrée par la direction avec un vote électronique scélérat. Les alliances de circonstance n’auront pas eu la peau de la CGT !

La défense du service public et du statut de la Fonction publique a été au cœur de notre campagne : le résultat est un encouragement à continuer la lutte pour la défense de l’AP-HP !

Premier constat, c’est bien le bilan de 4 années d’action syndicale auprès des agents et notre résistance acharnée aux politiques du gouvernement et de la Direction générale qui ont amené nos collègues à placer la CGT en tête. Malgré les difficultés, ils se sont exprimés pour maintenir la CGT de l’AP-HP à un pourcentage de plus de 36% laissant loin derrière à plus de 15% la 2ème organisation de l’AP-HP.

Nous nous félicitons de la capacité collective et du volontarisme des équipes syndicales à mener campagne, et cela malgré toutes les embûches et entraves à l’activité syndicale. Les directions, avec certains auxiliaires « syndicaux », n’ont pas ménagé leurs coups, y compris en usant des moyens les plus crapuleux pour contrer et affaiblir la CGT.

Notre victoire à l’AP-HP conforte celle de la CGT au niveau national dans la santé et l’action sociale.

A l’AP-HP, nous nous félicitons que les deux syndicats qui ont collaboré avec les directeurs généraux en acceptant de signer le projet social se soient vus désavoués par les agents de l’AP-HP, SUD perdant un élu et plus de 2% par rapport à 2018 et la CFDT rétrogradant à la 4ème position derrière FO.

Le nouveau Directeur général ne pourra pas être crédible pour faire valider des projets comme ses 30 propositions face à une majorité syndicale de résistance qui se renforce.

Pendant cette campagne, nous avons aussi constaté un regain d’adhésion à la CGT, c’est un signe encourageant pour renforcer et relancer nos organisations.

Pour résister, pour se défendre, on va avoir besoin de la CGT : l’USAP-CGT sera là pour organiser les luttes ! Dès demain, nous appelons à la mobilisation contre la remise en cause de la retraite et des régimes spéciaux, pour un grand mouvement revendicatif pour la hausse des salaires et contre la dégradation de nos conditions de travail.

Partager sur :